L’homme idéal… ou presque

couv73043044.jpg

Auteur : Kristan Higgins

Éditeur : Éditions Mosaïc Poche (juin 2016)

Pages : 435

 

En résumé :

Si je devais faire la liste de tout ce qui me rend très heureuse dans la vie, ce serait :

  • Le Joe’s, le restaurant plein de charme que je dirige – une véritable institution pour les 1407 habitants de Gideon’s Cove
  • Une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle je partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence
  • Un chien que j’adore
  • Des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille

Déjà pas mal, n’est-ce pas ?

Pourtant, si j’en avais le pouvoir, j’ajouterais volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux de moi, que j’aimerais aussi à la folie, et avec lequel je vivrais un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre mon amour impossible e malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, mes blind dates catastrophiques et ma liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, je doute de pouvoir un jour y parvenir.

Mon avis :

Cette autrice est pour moi une valeur sûre, une bouffée d’air frais que j’aime lire entre deux sagas. A nouveau, je me suis lancée dans une de ses lectures au hasard puisque j’espère bien toute la lire.

Maggie est une jeune femme déçue par l’amour, qui depuis un an a développé malencontreusement des sentiments pour le prêtre de sa paroisse. Elle semble avoir fait le tour des mâles de sa petite ville et chaque nouveau rendez-vous avec un homme de l’extérieur s’avère plus catastrophique que le précédent. Encore une fois, la romance de Kristan est hautement prévisible et en même temps, fait preuve d’une véritable mignonnerie qui nous donne juste envie de sourire. Un récit drôle, émouvant jusqu’aux larmes et qui se clôt par une belle morale.

Encore une fois, Kristan Higgins nous rappelle :

  • Qu’on décide d’être heureux
  • Qu’en amour, il faut apprendre à lâcher prise.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s