Les Outrepasseurs | Tome 3

couv8551766.jpg

Auteur : Cindy Van Wilder

Éditeur : Éditions Gulf Stream (9 avril 2015)

Pages : 345

En résumé :

« Arnaut demeurait dans le coma. Dans le petit jour grisâtre qui filtrait par la fenêtre, ses trais fins étaient empreints d’une certaine sérénité. Comme s’il avait toujours la paix, où qu’il soit à présent. Peter le dévisagea, perdu. Il effleura du doigt le tatouage en forme de pépin de pomme sur le poignet du jeune homme. Aucun frémissement de la chair endormie. Un Prince au Bois dormant. Et il faudrait davantage qu’un baiser pour le réveiller. »

Mon avis (avec spoils):

Lorsque je me suis saisie de ce livre, j’avoue que je ne me faisais guère d’illusion à savoir si j’allais aimer ou pas. Les prémices du tome 2 ne me semblaient pas très favorables alors même si je gardais l’espoir d’une révélation qui m’aurait assise, je me suis attaquée à ce troisième tome prudemment.

En effet, il est l’heure de la bataille finale mais la sensation que j’éprouve est étrange. L’issue est déjà toute tracée depuis le début du tome précédent. Alors certes, je m’attends à une révélation car j’imagine que l’autrice ne va pas laisser mourir tout le monde mais je reste perplexe car je ne vois pas du tout où elle veut nous emmener. Le récit est marqué par deux retournements de personnages. On apprend le passé du Chasseur qui vient l’humaniser. Si avant il semblait juste être un être froid, cruel et démoniaque qui prend un malsain plaisir à jouer avec ses proies, là il m’est apparu comme un être plutôt pathétique, qui a toujours subi et n’a jamais su tirer des leçons du passé. Je suis déçue de ce portrait final. Quant à Noble, il semble que lui aussi tente d’être humaniser par le biais de son lien avec son épouse. Malheureusement, je n’ai pas été touché. D’ailleurs, je n’ai pas réussi à saisir ce personnage. S’il apparait effectivement qu’il est un colosse, les Outrepasseurs lui prête plus de pouvoir et de force de persuasion qu’il n’en a en réalité, ce qui est assez contradictoire à mon sens. C’est même le constat que je fais pour chaque personnage, ils sont très contradictoires. Je n’ai pas réussi à les comprendre et à m’attacher à eux. Je relève quand même du positif pour Hermeline et Hersent car même si leurs vies et leurs choix sont très critiquables, elles ont le mérite d’aller au bout de ce qu’elles entreprennent avec force, courage et combativité. Le récit est rythmé, tout s’enchaine très vite. C’est pour moi la plus grande force de Cindy Van Wilder. Mais jusqu’à la fin, je n’aurais pas été convaincue et je referme ce livre avec comme un gout d’inachevé. Le tome 4 sortira le 4 mai 2017. Je le lirais certainement par curiosité mais sans véritable attente. Néanmoins, je vous conseille cette saga. Si ça ne l’a pas fait avec moi, ça ne reste que mon avis personnel. Beaucoup de lecteurs l’ont adoré, ce n’est pas pour rien.

Un troisième tome avec des qualités mais je suis passée à côté de l’histoire et des personnages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s