La femme au carnet rouge

couv72739669.jpg

Auteur : Antoine Laurain

Éditeur : Éditions Flammarion (5 mars 2014)

Pages : 237

 

En résumé :

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S’il ne contient plus de papiers d’identité, il recèle encore une foule d’objets qui livrent autant d’indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum… Désireux de la retrouver, l’homme s’improvise détective. A mesure qu’il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies.

Mon avis :

J’ai énormément entendu parler de cette romance contemporaine et j’ai rapidement sauté le pas car en vue du résumé, elle a apparemment tout pour me plaire.

Pendant ma lecture, j’ai éprouvé des sentiments très contradictoires. On se retrouve avec une situation tout à fait plausible et qui aurait pu se résoudre très simplement. Laurent, le libraire, aurait pu rapporter le sac à la gendarmerie, fin de l’histoire. Non, il éprouve le sentiment inexplicable de résoudre lui-même cette enquête. Finalement, ce n’est rien d’autre qu’un jeu, une sorte d’aventure merveilleuse et réelle qui le sort de son quotidien qui l’ennui. Au court de cette quête, il dessine petit à petit le portrait de la propriétaire du sac dans son esprit, jusqu’à la rêver, l’idéaliser. Il finit par ne plus discerner la frontière entre le merveilleux et la vraie vie. Cette (pseudo) nouvelle intimité avec Laure finit par le pousser à remettre en question sa vie et sa relation avec ses proches. On est face au viol des pensées les plus intimes de Laure, de toute son intimité et face à la naissance d’un amour malsain car on parle bien de l’image de Laure qu’il a créée dans sa tête. Il est touchant et inquiétant. Tout le long du récit, on ne peut s’empêcher de se demander s’ils finiront par réellement se rencontrer et quelle sera la réaction de Laure ? J’avoue qu’à sa place, je serais totalement effrayée par cet homme sans chercher à le connaitre, ni savoir pourquoi il a fait ça. En parallèle, on est complètement excité par l’aventure de Laurent, ce jeu de piste est addictif. La plume de l’auteur est très agréable, la lecture est fluide et rapide, douce et rafraichissante, belle et originale.

Une lecture qui m’a dérangée et c’est justement ce qui m’a plu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s