Before | Tome 1

couv41631938

Auteur : Anna Todd

Éditeur : Hugo Roman (7 janvier 2016)

Pages : 256

En résumé :

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande, Nathalie, Molly, Melissa et Steph, tiennent un rôle essentiel. Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrirons ses secrets, ses doutes, son âme… peut être pas si noire qu’il y parait. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ?

Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, surtout de lui-même.

Mon avis (avec spoils) :

Ayant vraiment bien aimé After, j’ai eu le besoin de quitter en douceur l’univers d’Hardin et de Tessa. Mais j’avoue que j’avais quelques craintes car si on regarde uniquement la quatrième de couverture, il semble que ce spin-off n’est ni plus ni moins que le tome 1 d’After mais du point de vue d’Hardin. Je vous le dis tout de suite, ce n’est pas du tout ça, ouf !

Ce tome 1 est divisé en deux parties. On a déjà un AVANT avec plusieurs narrateurs (Hardin, Nathalie, Molly, Melissa et Steph). Chaque narrateur nous raconte un instant clé de sa vie qui nous permet de mieux comprendre qui il est vraiment ou sa rencontre avec Hardin. Ensuite, on a un PENDANT. Cette deuxième partie est exclusivement narrée par Hardin et revient sur sa rencontre avec Tessa, le pari, ses premiers vrais contacts avec Tessa et ses premiers doutes. Nous sommes donc très loin de refaire le tome 1 complet d’After mais plutôt les coulisses, tout ce qui se passait dans le dos de Tessa et leurs scènes communes. On prend plaisir à retrouver la plume si rythmée et addictive d’Anna Todd. Le point de vue d’Hardin permet de faire le tri dans les scènes du tome 1 d’After, on a donc moins ce jeu du chat et de la souris puisqu’on se concentre sur l’essentiel. C’est bien plus agréable.

Un spin-off qui nous permet de lever les dernières zones d’ombres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s