Tout sauf le grand amour

couv44641674

Auteur : Kristan Higgins

Éditeur : Éditions Mosaïc Poche (2 juin 2014)

Pages : 472

En résumé :

Ce que cherche Lucy Lang à l’aube de ses trente ans ? Un homme sympa et honnête. Un homme qui s’occuperait du jardin, des barbecues, et qui jouerait au foot avec les enfants. Et surtout, surtout, un homme qui ne déclencherait en elle aucun émoi amoureux, aucune grande passion. Car Lucy refuse l’idée de souffrir de nouveau, comme elle a souffert cinq ans plus tôt en perdant son mari.

Alors, même si le passé se rappelle encore à elle, aujourd’hui, elle le sent : elle a atteint les limites d’une vie exclusivement consacrée à son chat Fat Mikey, le plus intelligent et le plus capricieux des félins, et à son travail, qu’elle adore, dans la petite pâtisserie familiale de Rhode Island. Oui, il est temps, après cinq ans, de tourner la page, et de se lancer dans une nouvelle vie. Première étape : prévenir Ethan Mirabelli, son amant sexy mais inépousable, qu’il est temps de revenir à une relation strictement amicale. Seconde étape : se lancer dans la quête de son futur mari, celui qui sera tout pour elle. Tout, sauf le grand amour !

Mon avis :

J’ai eu un gros coup de cœur pour « Trop beau pour être vrai » du même auteur et j’ai donc eu envie de découvrir d’autres de ses livres. J’avoue que mon choix c’est un peu porté au hasard car je compte bien tous les lire. La plume de Kristan Higgins me semble parfaite pour passer un moment agréable et léger entre deux lectures plus compliquées ou deux sagas par exemple.

Encore une fois, je trouve la couverture du livre absolument adorable et très girly. J’ai aimé retrouver la plume de l’auteur qui m’avait tant plu, même si l’ambiance dans cette histoire est très différente. La lecture est facile mais bien moins légère. L’ambiance est plus pesante, plus compliquée, plus difficile émotionnellement. En effet, on rencontre Lucy qui, à seulement 30 ans, est déjà veuve depuis 6 ans. Jimmy, son grand amour est décédé dans un accident de voiture. Suite à un événement, Lucy décide qu’il est temps qu’elle refasse sa vie mais il s’avère que c’est plus facile à dire qu’à faire. Évidement, elle ne peut s’empêcher de comparer ses prétendants avec l’amour de sa vie. Mais il faut aussi affronter le regard de sa famille et de celle de Jimmy. Sans oublier la peur systématique de tomber à nouveau amoureuse pour souffrir ensuite. On se retrouve donc avec une histoire plus psychologique, avec le combat intérieur de Lucy. Mais je vous rassure, il y a aussi beaucoup d’humour avec des personnages irrésistibles. Aucun suspens quant au dénouement final, mais terriblement addictif. C’est un récit qui m’a amené à beaucoup m’interroger car je ne me suis pas retrouvée dans le personnage de Lucy *touche du bois*. C’est un personnage très complexe et attendrissant. Je n’ai pas cessé de me demander comment j’aurais réagi dans telle ou telle situation.

Un très bon moment, parfois drôle, parfois douloureux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s